jeudi 19 mars 2015

Caligula - Albert Camus


4.5/5





Pages : 140
4 Actes
Albert Camus
Première publication : 1944
Prix : Variable selon les éditions



/!\ SPOIL /!\

 

Une aventure bouleversante au cœur du règne d'une âme tourmentée !



          Cette pièce de théâtre met en scène Caligula, empereur et tyran de Rome, que l'histoire retiendra comme fou. Après s'être inspiré de La Vie des Douze Césars de Suétone, Camus nous propose une vision de l'intérieur sur Caligula et son règne.


        Il nous présente Caligula comme un jeune homme très intelligent, qui, après avoir connu la mort de sa sœur et amante Drusilla, va changer sa vision du monde et recherchera l'impossible par le biais de la possession de la Lune. Sa manière de s'y prendre, ainsi que son amour de l'art correspondent à l'image qu'il laissa derrière lui. Ses dialogues, philosophiques, avec Cherea ou même Scipion sont particulièrement agréables à lire et poussés. Camus arrive par leurs biais à nous faire réfléchir sur la vie, la mort et l'absurdité de celles-ci. La volonté de Caligula de se faire assassiner s'il n'arrive pas à l'impossible bien qu'absurde, est défendue par une pensée tout à fait juste.

          N'ayant pas assistée à la pièce, je ne pourrais réellement me prononcer au sujet de la mise en scène, sachant qu'elle peut être variée en fonction des metteurs en scènes. Toutefois, à l'aide des didascalies, nous pouvons nous faire une idée de celle-ci. Les mouvements proposés par Camus, ainsi que les différents tons pris par les personnages sont très justes, notamment vis-à-vis des dialogues ; raison pour laquelle parfois les didascalies ne seraient pas forcément nécessaires, le dialogue se suffisant à lui même.
          Le style de Camus, comme dans le reste de son Œuvre, est un plaisir à lire. De plus, comme dans L'Etranger, l'absurde est une théorie dominante.




          Cette pièce de théâtre est un pur moment de délice, surtout pour ceux qui aiment tout ce qui touche à l'Antiquité gréco-romaine, et permet vraiment d'enrichir sa culture G. Elle est également amusante par moments, rafraîchissante à d'autres, tout en restant profonde et nous questionnant sur notre vision de la vie.




Maëlle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire