samedi 17 septembre 2016

Nerve

Réalisation : Ariel Schulman & Henry Joost
D'après le roman de Jeanne Ryan (Addict, Robert Laffont, Collection R)
Sortie : 24 Août 2016
Durée : 1h37
Acteurs principaux : Emma Roberts, Dave Franco, Emily Meade, Miles Heizer, Richard Colson Baker, ...
Genre : Thriller
Nationalité : Américaine


4.75/5

 Un film des plus prenants qui apporte matière à réflexion ! 





Synopsis : 

En participant à Nerve, un jeu qui diffuse en direct sur Internet des défis filmés, Vee et Ian décident de s'associer pour relever des challenges de plus en plus risqués et gagner toujours plus d'argent.
Mais bientôt les deux "Joueurs" s'aperçoivent que leurs moindres mouvements sont manipulés par une communauté anonyme de "Voyeurs". Le jeu vire au cauchemar. Impossible d'arrêter...



Mon avis :

     Le livre de Jeanne Ryan me tentait depuis sa sortie (autant dire un moment maintenant...) sans pourtant l'avoir acheté. En voyant que l'adaptation cinématographique sortait fin août, je me suis décidée à aller le voir directement. Chose que je ne regrette pas du tout puisque j'ai tout simplement A-DO-RÉ le film ! J'y suis allée sans grande attente particulière et je suis ressortie bluffée du cinéma !


     On va suivre Vee qui va commencer à jouer à un jeu en ligne dans lequel des Voyeurs regardent et filment des Joueurs qui se voient attribuer des paris. Vee s'est inscrite pour prouver à ses amis qu'elle en est capable, mais le jeu va aller très loin... Quelles seront ses limites ?

     Au début du film, j'ai beaucoup aimé le fait que les scénaristes lancent l'histoire à leur rythme en introduisant bien le contexte et les raisons qui ont poussé Vee à s'inscrire sur Nerve. Le rythme va ensuite s' intensifier petit à petit et ce qui aurait pu être un teen movie classique va se transformer en véritable thriller !

     Une tension s'installe qui nous tient en haleine et nous permet de rentrer littéralement dans le film. D'abord on est amusés par le jeu, puis on se met à stresser pour les personnages, de peur qui leur arrive quelque chose. Une peur qui nous prend parfois véritablement aux tripes !

Nerve : Photo Dave Franco, Emma Roberts (Source: Allociné)
Copyright Studiocanal GmbH / Niko Tavernise

     Vous l'aurez peut-être compris, j'ai trouvé les personnages très attachants. On est vraiment préoccupés par leur sort, non seulement celui de Vee et d'Ian mais aussi les personnages secondaires. Les protagonistes sont incarnés à merveille par les acteurs : Emma Roberts (Vee) et Dave Franco (Ian) m'ont parfaitement convaincue. Ils ont su donner vie à leurs personnages.

     J'aime beaucoup la façon dont a été tourné le film. En effet, on retrouve des plans filmés de manière classique, d'autres filmés depuis des portables et même certains où l'on observe les personnages depuis leurs propres téléphones. Je trouve que c'est une très bonne idée et qui a fonctionné. Visuellement le film est beau, mais aussi terriblement efficace.

     Jusque là vous vous dites sûrement "Mais qu'a-t-il de plus que les autres ?" Et bien Nerve fait beaucoup réfléchir. Il apporte des éléments de réflexion sur les questions de l'addiction au jeu, des réseaux sociaux, ou de l'influence d'autrui par exemple. Il nous montre bien le voyeurisme ambiant qui peut se développer et jusqu'où certaines personnes sont prêtes à aller, soit par plaisir de cette espèce de voyeurisme, soit pour l'appât du gain. C'est dans ce cadre que se développe ce jeu qui devient assez malsain à certains moments, et qui va prendre une très grande ampleur...
     Le tout se passe dans une ambiance agréable, qui donne le sourire, chose que j'ai beaucoup appréciée. L'histoire se déroule dans un futur très proche, ce qui nous fait réaliser que notre société n'est pas si éloignée (sociologiquement et technologiquement) du film.


     En bref, Nerve est pour moi un film avec une idée extrêmement bien exploitée. J'ai beaucoup plus aimé que je ne l'attendais. Il est plein de réalisme et apporte matière à réflexion sur notre société et certains enjeux actuels. Un excellent thriller qui ne s'adresse pas qu'aux ados : je ne peux que vous conseiller de le regarder ! 


- Pauline

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire