mardi 20 septembre 2016

Brooklyn Village

Réalisation : Ira Sachs
Titre original : Little Men
Sortie : 21 Septembre 2016
Durée : 1h25
Acteurs principaux : Theo Taplitz, Michael Barbieri, Greg Kinnear, Jennifer Ehle, Alfred Molina, ...
Genre : Drame
Nationalité : Américaine


3.75/5

Un bon drame mais avec des aspects qui ne m'ont pas convaincue



Synopsis :

Une famille de Manhattan hérite d'une maison à Brooklyn, dont le rez-de-chaussée est occupé par la boutique de Leonor, une couturière latino-américaine. Les relations sont d'abord très cordiales, notamment grâce à l'insouciante amitié qui se noue entre Tony et Jake, les enfants des deux foyers. Mais le loyer de la boutique s'avère bien inférieur aux besoins des nouveaux arrivants. Les discussions d'adultes vont bientôt perturber la complicité entre voisins.



Mon avis : 

     J'ai pu voir ce film en avant-première au festival du film américain de Deauville il y a de ça un peu plus d'une semaine. Film qui a d'ailleurs reçu le Grand Prix du jury ! Je n'en avais pas entendu parler auparavant, ni vu de bande-annonce. Au final j'ai apprécié ce film, mais il m'a manqué quelque chose pour m'en laisser un souvenir impérissable. 


     Les Jardine et les Calvelli n'ont apparemment rien en commun. Pourtant ils font connaissance quand, à la mort du grand-père Jardine, la famille hérite d'une maison à Brooklyn. Très vite une amitié se lie entre les garçons des deux familles, ce qui encourage leurs parents à ouvrir la discussion. Toutefois, le loyer que paye Leonor Calvelli pour sa boutique va vite se retrouver insuffisant pour les Jardine.

     Dans ce contexte, on assiste à l'évolution des relations entre les familles, et plus particulièrement celle des deux fils, qui va dépendre en partie de l'entente de leurs parents. Les deux jeunes vont vite s'apercevoir qu'ils n'ont pas réellement de pouvoir là-dessus.

     Le film est très intéressant de par ses thèmes (l'amitié notamment, le passage à l'âge adulte, ...) même si son histoire reste assez banale. C'est là le but recherché je suppose : dépeindre le tableau de la vie quotidienne de deux familles à travers un film réfléchi, et non pas raconter une histoire hors du commun qui pourrait perdre en réalisme. Toutefois le résultat est peut-être un peu trop banal à mon goût...
     Le drame est d'une lenteur étudiée, pas désagréable, mais j'ai quand même ressenti de (très) légères longueurs pendant le visionnage.

Brooklyn Village : Photo Theo Taplitz (Source: Allociné)
Copyright Version Originale / Condor

     Les personnages sont complexes. Les figures parentales ne sont pas présentées comme très sympathiques et on se place vite du côté des enfants, de leur point de vue. Je les ai trouvés très intéressants à suivre et ce sont pour moi les piliers du film. J'ai été très surprise (dans le bon sens du terme) par les prestations des deux jeunes acteurs. Ils sonnent juste dans leurs rôles, et je ne serais pas étonnée qu'on les revoie dans d'autres films par la suite.

     Malheureusement, le film n'aura pas réussi à me toucher, à m'émouvoir comme je l'aurais souhaité. Il m'a manqué quelque chose pour en faire un film inoubliable. Cependant la photographie du film m'a beaucoup plu, surtout au niveau de la colorimétrie avec des images aux couleurs assez vives tout en restant naturelles.


     En bref, j'ai bien apprécié Brooklyn Village, j'en reconnais les qualités mais je suis passée à côté de certains éléments. Un ressenti donc purement personnel et je pense que ce film pourra en ravir plus d'un !

P.S.: Il sort demain au cinéma (21 septembre) !


-Pauline

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire